Vous êtes ici : Accueil » Nos actions » Travaux » L'effacement du seuil des Prés Conté ROE234

L'effacement du seuil des Prés Conté ROE234

Code de l’action : Continuité écologique  CE2.02

Commune concernée : Corneville-sur-Risle

Maître d’ouvrage : SIBVR

Entreprise : Environnement et Forêt

Année de réalisation : 2018

Contexte

Dans le cadre du Plan Pluriannuel de Restauration et d’Entretien de la Basse Vallée de la Risle, le SIBVR a élaboré un programme d’actions en faveur des milieux aquatiques. Cette action codifiée CE2.02 consiste à rétablir la continuité écologique et d’améliorer l’hydromorphologie du secteur par l’effacement du seuil des Prés conté, référencé ROE234. Cet ancien vestige d’ouvrage datant de 1850 perturbe l’écoulement par une homogénéisation du milieu (faciès lentique, profond, envasement…), limite la circulation piscicole en période estivale (dénivelé plus marqué) et surtout le transit sédimentaire.

Par ailleurs, cet ouvrage constitue également un piège à embâcles renforçant ainsi lesdits impacts cités ci-dessus et amplifiant le risque inondation localement.

Suite à l’obtention des autorisations nécessaires (administratives, financières et accord des propriétaires), les travaux ont pu enfin démarrer en fin d’année.

Enjeux & objectifs

L’objectif de cet effacement est de redonner un écoulement dynamique à la Risle (succession de faciès diversifiés, apparition de radier).

Ce secteur constitue un milieu à fort potentiel pour la truite fario et les grands migrateurs par la présence des nombreux radiers, plats courants constituant des zones de reproduction par excellence.

L’effacement doit permettre d’exhumer des radiers disparus sous l’influence de l’ouvrage et assurer ainsi un habitat de qualité pour la vie aquatique en général.

Le montant de l’opération s’élève  à  9 355 €HT et a été réalisé par l’entreprise Environnement et Forêt.

Résultats

L’effacement du seuil a atteint ses objectifs : la Risle a gagné en écoulement lotique, l’apparition des zones courantes peu profondes (radier) sur le secteur est une formidable opportunité pour la vie aquatique et plus particulièrement pour les salmonidés.

Une baisse d’environ 20 cm est observée à plus de 400 m de l’ancien seuil (vidange du bief). Le débit de la Risle n’a pas été modifié par cette suppression. Toutefois, lors des prochaines crues, ce secteur pourra capter plus d’eau notamment grâce au volume libéré de l’ancien bief.

Perspectives

Cette opération d’effacement témoigne de la capacité de la rivière à récupérer dès qu’on lui enlève les contraintes. Dans l’ensemble, ces opérations sont efficaces et très encourageantes car on redonne une mobilité au cours d’eau.

Sur le site, l’hydromorphologie avant/après les travaux montre des résultats très satisfaisants. Un suivi des fraies des salmonidés sera effectué.

Les travaux de décloisonnement, de transparence ou d’équipement  des ouvrages ont pour objectif d’assurer la continuité écologique et de garantir la recolonisation des  grands migrateurs  sur la Risle : un retour aux sources en somme.

 

Thématique

  • Continuité écologique

Année

  • 2018